Les mairies en Essonne :
quand le patrimoine fait sa transition énergétique

Un parcours - Le mardi 24 juin 2014, départ à 13 h 30 en car de la MDH,
à Evry.

Les mairies des villes et villages d’aujourd’hui ne se contentent plus d’être le lieu symbolique de la vie citoyenne. Qu’il s’agisse de constructions récentes ou de bâtiments patrimoniaux, elles sont capables de porter dans le XXIe siècle le projet d’une société qui se veut plus attentive aux enjeux sociaux et environnementaux et à la qualité de vie pour ces habitants. Ces « maisons communes », tout en continuant à incarner « le lieu des rituels », sont au coeur de la mutation des modes de vie.

Breuillet - Vue aérienne
Breuillet - Vue aérienne
Moigny-sur-Ecole - Vue de la Façade de la mairie
Moigny-sur-Ecole - Vue de la Façade de la mairie

Le mardi 24 juin, deux projets de mairies, Breuillet et Moigny-sur-École, sont l’objet d’un parcours d’information et découverte organisé en partenariat avec la Maison de banlieue et de l’architecture d’Athis-Mons. Tous deux lauréats du concours Essonne aménagement exemplaire 2013, ils ont su concilier sauvegarde du patrimoine bâti, transition écologique et reconquête de l’espace public.

A Breuillet, la transformation du château du Chapitre, datant du XVIIème siècle, en un bâtiment basse consommation, a été une action-phare de la démarche globale de développement durable de la municipalité. Le programme prévoyait d’une part une réduction drastique de la consommation énergétique et d’autre part la conservation de la façade en moellons de pierre calcaire qui portait l’image patrimoniale du château. L’isolation complète par l’intérieur, le remplacement des menuiseries et un système de chauffage géothermique permettent aujourd’hui de satisfaire entièrement les besoins en chauffage par une source d’énergie renouvelable. Cette réhabilitation expérimentale, soutenue par l’Ademe, a permis de conserver et valoriser le caractère patrimonial de ce bâtiment historique, grâce à un meilleur confort d’usage et une dimension plus fonctionnelle. Le mardi 24 juin, l’architecte Laurent Hudon, maître d’oeuvre de cette réhabilitation, fera découvrir les lieux et les enjeux du projet.

A Moigny-sur-Ecole, la municipalité a mis en place un Agenda 21 sur l’ensemble de son territoire et de son centre-bourg. Grâce à cette démarche globale, elle a réalisé sur des bâtiments publics plusieurs opérations de réhabilitation visant à la fois la sauvegarde et la valorisation du patrimoine bâti et les économies d’énergie. Elle a obtenu quatre fois de suite « Les Rubans du Patrimoine », un prix départemental, et son Agenda 21 a été récompensé par le label « mon village terre d’avenir ». Le maire Pascal Simmonot présentera à travers un parcours au coeur du village ces opérations : un commerce multiservices dans un immeuble ancien en ruine, la transformation d’une grange en centre culturel et multimédia, la réhabilitation et extension de la maison communale avec un objectif de qualité en termes d’isolation thermique et phonique.

Contact

Enrico d’Agostino, architecte-conseiller au CAUE 91

Infos complémentaires

Gratuit, sur inscription

Fermé

CAUE 91
tél. : 01 60 79 35 44

Le mardi 24 juin 2014,
départ à 13 h 30 en car de la Maison départementale de l’habitat, à Evry.

Une action EAE

Label EAE

Document à télécharger

Charte de développement durable (pdf)

Co-organisateur

Maison de banlieue et de l’architecture

Partenaires

Mairie de Breuillet

Mairie de Moigny-sur-École