Les retours d’expérience d’Ekopolis

Observatoire

Les retours d’expérience Ekopolis [1] ont pour objectif de valoriser et promouvoir une approche tenant compte des trois dimensions du développement durable dans les projets de bâtiment. La démarche mise en place s’inspire de celle de l’Observatoire de la qualité architecturale et produit des études de cas accessibles librement sur le site d’Ekopolis.

Retours d’expériences

Afin d’accompagner la mutation des actes d’aménagement et de construction, une démarche de retours d’expériences innovantes a été mise en place. Ekopolis a d’abord élaboré une méthode d’analyse d’opération inspirée à la fois par l’expérience de l’Observatoire de la qualité architecturale menée par les CAUE d’Ile-de-France et par le programme de recherche européen LENSE. Cette méthode de retours d’expérience, basée sur les usages et les consommations réelles, a le double objectif d’associer l’ensemble des acteurs à la démarche, de valoriser et de promouvoir une approche tenant compte des trois dimensions du développement durable. Ses principaux intérêts sont les suivants :

Des critères ont été retenus pour identifier les opérations qui font l’objet d’une analyse : le profil écologique et des performances annoncées comparables aux opérations de référence européennes, une déclinaison des objectifs de santé, de qualité d’usage et de relation, d’économie globale de la construction et de son fonctionnement, la possibilité d’évaluer la phase de fonctionnement des équipements (performances énergétiques, confort lumineux, effets de ventilation, etc.) et des comportements des usagers par rapport aux dispositifs mis en œuvre.

Une démarche spécifique est mise en place avec - et pour - les acteurs du projet (élu, maître d’ouvrage, maître d’œuvre, entreprise et usager), auprès desquels un travail d’investigation est mené en procédant à des interviews et des visites. Des données singularisant la démarches des acteurs, les méthodes mises en œuvre et leurs applications concrètes sont collectées. L’analyse est restituée sous forme d’une « visite » commentée du projet, donc subjective.

Une grille de lecture permet de compléter la « visite » de l’opération en établissant son « profil » selon les trois dimensions du développement durable. Chacune des dimensions est examinée selon plusieurs buts, en explicitant les méthodes utilisées pour traiter chacun des buts.

Dimension environnementale
  • Lutte contre le changement climatique
  • Développement de la biodiversité
  • Utilisation raisonnée des ressources et réduction des déchets
  • Gestion de l’environnement et des risques
Dimension sociale
  • Bien-être des personnes
  • Diversification des déplacements et mobilité accrue
  • Protection des biens et des personnes
  • Valorisation sociale et culturelle
Dimension économique
  • Valorisation du financement et gestion de l’opération
  • Evaluation sur la durée de vie des investissements financiers
  • Evaluation des impacts indirects

Cinq opérations franciliennes se sont vues appliquer cette méthode d’analyse. A la suite de l’étude pilote menée sur l’école Jean-Louis Marquèze de Limeil-Brévannes, 4 autres ont été réalisées :

Huit autres bâtiments ont été choisis pour faire l’objet d’une analyse en 2011 :

Logements rue Blondel à Paris (75)
Crèche à Mesnil-le-Roi (78)
Maison de l’enfance à Épinay-sous-Sénart (91)
Aménagement des terrains Maître Jacques, Boulogne (92)
Maison individuelle à Issy-les-Moulineaux (92)
Logements collectifs Renoir à la Courneuve (93)
Lycée Schuman à Charenton (94)
Hervé thermique à Ennery (95)

[1Ekopolis est un projet francilien porté par l’Union régionale des CAUE en partenariat avec les membres fondateurs : l’ADEME, l’ARENE, la DRIEE, la DRIEA et la Région.

Infos complémentaires

infos complémentaires

le site d’Ekopolis

sites partenaires

URCAUE
ADEME
ARENE
DRIEE
DRIEARégion-IDF

téléchargements

La présentation de la méthode (1Mo)

Les Docks de Ris (5,7Mo)

PNG - 164.4 ko
Notes