Projet d’extension d’une Zone d’Activités

Le CAUE

Dourdan

contexte de l’étude :

La communauté de communes du Dourdannais
souhaite mener une réflexion sur :

  • La création d’une nouvelle Zone d’Activités en extension de la zone de la Gaudrée afin de répondre à la demande croissante d’espaces économiques ;
  • La réalisation d’un guide de sensibilisation sur la requalification à long terme de la Zone d’Activités de la Gaudrée dans une démarche de développement durable.

Objectif :

Le CAUE propose par une mise en relation du territoire, du
paysage communal mais aussi des activités de la vie quotidienne
en relation avec l’espace « économique » :


    - D’accompagner la réflexion par la requalification de la zone industrielle de la Gaudrée, car cette pièce économique porte en elle des atouts paysagers et urbains pouvant renforcer le lien entre ville et territoire ;

    - Comment passer de la zone industrielle au parc d’activités de qualité ?

Démarche et méthodologie :


    • 1 Réunion avec la communauté de communes et visite de terrain.

    • 2 Récapitulatif et planification du CAUE, grands titres développés dans l’étude :

    Introduction


    Les paysages de l’Essonne / Les sept grands ensembles
    paysagers de l’Essonne / Les paysages de campagne de
    la Rémarde et de l’Orge / Répartition des zones d’activités
    en Essonne

    Etat des lieux


    Enjeu : penser la ville par le paysage
    Une urbanisation au coup par coup

    Orientations


    • Requalifier et intensifier la Zone d’Activités actuelle en liaison avec son territoire est une priorité ;
    • Questionnement sur la pertinence de l’ouverture à l’urbanisation d’une parcelle boisée ?
    • Comment implanter des activités dans un boisement entre ville et territoire ?
    • Tirer partie du territoire : de la Zone d’Activités au « Parc » d’Activités ouvert sur la ville.
    • Intégration et discrétion.


    Eléments pour un cahier des charges : Parc d’Activités et Paysage


    Constituer un parc d’activités valorisé par les composantes
    paysagères du site.
    Qualité du cadre de vie.
    Cible 1 de qualité : l’implantation des bâtiments et le parti
    architectural.
    Autre cibles de qualité : se référer aux fiches du CAUE
    du Pas-de-Calais.

    Références


    Architecturales et de traitements des espaces extérieurs
    pour le parc d’activités.
    Intégration des enseignes, des locaux techniques
    Travail des clôtures et des haies.
    Stationnements et stockages : séquencer et rythmer ces
    espaces...

    • 3 Réunion avec la communauté de communes et la commune.

    • 4 En parallèle de l’étude, nous avons évoqué les grands
    atouts urbains et paysagers de ce site avec les aménageurs.
    Cet échange a permis à l’aménageur de changer de regard.
    Orientations pour le projet
    La Zone d’Activités est ici accolée et non intégrée à la ville, de
    même elle n’est pas insérée dans le territoire de la Rémarde
    et de l’Orge.
    Il parait donc primordial de requalifier, dans une démarche de
    développement durable, l’ensemble de la Gaudrée par : un
    reboisement, un aménagement de circulations douces en lien
    avec les autres quartiers, un travail sur la signalétique...
    Nous avons donc insisté sur la nécessité de considérer la
    Zone d’Activités comme un « Parc » d’Activités, réel quartier
    de la ville, un lieu de vie qui sera aménagé en cohérence avec
    un territoire aux grandes qualités paysagères.

Infos complémentaires