Rencontres des acteurs du développement durable

Particip’action

Revitaliser la démocratie locale en s’appuyant sur les démarches citoyennes.

La démocratie locale est souvent pensée et pratiquée en termes de procédures (démocratie représentative) sans que cela n’aboutisse à une large participation. Pourtant nombreux sont les citoyens qui se mobilisent : création d’AMAP, habitat coopératif...

Pourquoi et comment les collectivités pourraient se saisir de ces initiatives afin de repenser les interfaces entre élus et citoyens ? Pistes d’actions, témoignages, travail en groupe au programme de cet atelier.

Le CAUE constate, au fil de ses travaux sur les documents d’urbanisme, que la participation citoyenne est davantage une question de procédure que de projet. Pourtant, il y a bien consensus sur le fait que les habitants doivent être associés aux politiques territoriales et aux projets d’aménagement. La participation des citoyens, sollicitée de manière ponctuelle laisse souvent aux habitants un sentiment de frustration, l’impression que « tout est déjà écrit » et qu’ils sont dans l’impossibilité d’agir sur le fond des choses. Les collectivités, quant à elles, mises en demeure de faire une concertation qu’elles ont, pour la plupart, du mal à mettre en oeuvre, font face à son expression la plus visible, la contestation systématique des projets.

La participation nécessite le temps long de l’expérience partagée, fondatrice d’une culture commune qui renouvelle la participation citoyenne et redonne du sens à la démocratie locale.

Les mouvements de société que nous vivons interrogent chacun d’entre nous, via la participation du plus grand nombre, sur le rôle que nous avons à tenir dans la nécessaire transformation du monde de demain. Dans sa réflexion pour répondre aux urgences sociales et écologiques, le CAUE rejoint aujourd’hui le mouvement de l’Economie Sociale et Solidaire, qui, par sa capacité à inventer de nouveaux modes de production, prend en compte des besoins non satisfaits.

Nous désirons accompagner les acteurs du territoire sur la mise en œuvre d’actions solidaires. L’économie sociale et solidaire valorise le territoire par la création d’activités de proximité, dans des domaines tels que l’accès au logement, la mobilité, les circuits courts en matière de production alimentaire, les services à la personne, notamment aux personnes âgées... La relocalisation construit un meilleur « vivre ensemble », une participation élargie et active de tous les acteurs de la collectivité.

La réflexion menée par les acteurs de l’aménagement des territoires sur la question de l’étalement urbain trouve ici une réponse possible par l’ancrage local et devance peut-être certaines difficultés qui nous attendent à la veille de la mutation énergétique annoncée.

L’accélération de la crise doit nous inciter à remettre l’humain au centre de nos préoccupations et plus que jamais nous devons nous tenir au plus près de nos aspirations à davantage d’éthique et d’équité.

Infos complémentaires

informations générales

Le CAUE organise des visites d’initiatives qui opèrent la transformation progressive des territoires par l’économie sociale et solidaire, essaimage d’expériences qui ont fait leurs preuves.

Visites gratuites

dates des différentes visites

17 novembre 2011 : Étampes (91) - Pôle d’Economie Sociale et Solidaire

15 décembre 2011 : Boissy-sous-Saint-Yon (91) - Initiative conjointe de la collectivité et d’agriculteurs

14 janvier 2012 : Champagne-sur-Seine (77) - La manufacture INNOVE (Inventons de Nouvelles Organisations pour Vivre Ensemble)

Rendez-vous à 13h30 à la

Maison départemental de l’habitat

Prise en charge par un car.

Inscriptions auprès du caue91 caue91.asso.fr

documents en téléchargement

programme des Visites CAUE de l’Essonne

PDF - 1.1 Mo
SoliCité - programme des rencontres 2011

partenaires

SoliCités

l’Atelier