Sacrées bâtisses !
Patrimoine religieux du XXe siècle en Essonne

Exposition du 15 janvier au 2 juillet 2011

Les mercredis et samedis, de 14 à 18 h, entrée libre, scolaires, groupes sur rendez-vous. Sauf 23 avril, 4 et 11 juin 2011.

Mosquées, pagodes, temples, synagogues, églises de tous les styles, de la plus classique, néoromane en meulière, à la plus moderne, en béton armé et aux formes très épurées…
Le patrimoine religieux essonnien contemporain (1905-2005) est d’une richesse historique et architecturale insoupçonnée. Chaque époque d’urbanisation de la banlieue (industrialisation, entre-deux guerre, Reconstruction, Trentes glorieuses, etc.) a vu la construction de lieux de culte. L’initiative vient des nouveaux habitants, d’origines géographiques et de croyances diverses, ou des autorités religieuses, qui souhaitent par là contrer les seules idéologies laïques, comme l’Église catholique dans les quartiers ouvriers, puis pavillonnaires. Leur implantation est le fait d’une opportunité foncière ou planifiée comme dans les programmes de grands ensembles. Certains lieux de culte sont modestes, construits en matériaux de récupération ou installés dans des bâtiments préexistants.
D’autres, entièrement conçus pour l’exercice du culte, témoignent de courants architecturaux et artistiques (styles néo-médiévaux, Art déco, renouveau contemporain, etc.). Les plus imposants du département sont la mosquée, la cathédrale et la pagode d’Evry.

Modestes ou monumentales, visibles ou discrètes, ces "sacrées bâtisses " sont représentatives de leur époque et abordées en tant que réalité historique et culturelle en banlieue essonnienne.

Réalisation : Maison de Banlieue et de l’Architecture

Infos complémentaires

Informations générales

JPEG - 398.5 ko
infos complémentaires

Maison de Banlieue et de l’Architecture